Portraitiste

 

La peinture de portrait a eu une place importante, même dominante, dans les arts pendant des centaines d’années. Cela continue aujourd’hui et le portrait reste l’une des formes d’art les plus populaires. La plupart des artistes portraitistes qui ont réussit ont reçu une formation solide en technique de base. Sans une telle formation les chances de succès sont grandement réduites.

Le portraitiste a besoin d’un excellent coup d’œil pour saisir les détails et retranscrire l’image intime et personnelle du visage d’une personne.

Les difficultés du métier

Un portraitiste doit être complet. Tout d’abord dans la pratique de son art, avec une solide culture en histoire de l’art. Il intervient essentiellement comme indépendant et doit savoir gérer son activité: comptabilité, communication…

Les avantages

Un amour inconsidéré pour la peinture est essentiel. C’est un métier passion qui permet une grande indépendance, même si vous devrez respecter la commande du client.

Salaire

Les salaires seront extrêmement variables puisqu’ils dépendront de la renommée de l’artiste peintre.

L’historique du métier

Le portrait se définit historiquement comme une peinture, un dessin, une photographie ou une gravure d’une personne, en particulier une représentation du visage ou de la tête et des épaules.

Mais il existe d’autres formes de portraits, tels que des portraits de groupe, des portraits de couples et de familles ainsi que des autoportraits.

Cursus

Si certains se sont lancés en autodidacte (vous pouvez trouver l’été ou lors de festivals des portraitistes en herbe qui ont développé leur talent par la pratique), une formation solide est appréciable.

  • Ecole des beaux arts – il en existe 43 en France
  • Cursus universitaire (licence – maîtrise en art plastiques)

 

Accueil » Beaux arts » Portraitiste

Guide des métiers artistiques

Créaclic vous propose de découvrir des centaines de filières artistiques. Trouvez un emploi  à votre mesure!

Graphisme – Multimédia – Artisanat – Beaux arts – Spectacle